Comment est gérer la distribution de la HTA ?

Publié le : 15 septembre 20214 mins de lecture

L’électricité, c’est une énergie adaptable et souple. Par contre, elle est difficile à stocker alors que la coïncidence de la demande et la consommation faite par les clients sont toujours variées. C’est pour cela qu’on a besoin de la mise en disposition de l’énergie et de la permanence du transport à l’aide d’un réseau de disposition. La HTA est faite pour les distributions de longues distances et de fortes puissances.

Les conditions de distribution de l’énergie

C’est la Commission TIS qui publie tout ce qui est dans le domaine de tension. Mais la publication est conformément par référence à la législation en vigueur et aux dispositions des codes de sécurité faites par le CERN. En étudiant la valeur de tension, on peut classer comme HTA 1 kV < Un < 50 kV pour un courant alternatif et de 1,5 kV < Un <75 kV pour un courant continu lisse.

En général, une ligne aérienne de distribution haute pression est composée de trois câbles électriques, et ils sont placés les uns à côté des autres. Alors, il s’agit de deux lignes différentes lorsque la ligne est constituée de six câbles. Un câble supplémentaire, généralement dit câble de garde, il est au-dessus d’une ligne de transport en la protégeant de la foutre. Pour garder les câbles à une certaine distance du sol et surtout pour des raisons de sécurité, ces câbles sont maintenus par des pylônes ou des supports. Les pylônes sont en fonction de la tension, du respect de l’environnement, des conditions climatiques et de l’aspect des lieux.

Le principe de la distribution HTA

Ce sont toujours les postes sources qui sont les points de départ des réseaux de distribution. Les réseaux de distribution comportent des transformateurs HTA / HTB à partir desquels la haute tension B est en triphasé sans neutre et avec des tensions entre 5 à 33 kV. Ces deux types de transformateurs aussi peuvent être couplés (HTB/HTA).

La partie HTA est composée de cellules « départ », « couplage » et « arrivée ». À partir de ces cellules de départs, on peut réaliser les schémas suivants selon les besoins et les contraintes de coût :

  • En simple dérivation ou en « antenne »
  • En coupure d’artère ou en « boucle »
  • En « double dérivation »

Livraison de l’énergie

En termes d’électricité, la livraison de l’énergie peut de faire

  • En basse tension (BT, inférieur à 1000 V)

La puissance doit être inférieure à 250 kVA, ce type est triphasé 50 Hz et comporte un neutre distribué

  • En haute tension (HT, supérieur à 1000 V)

Ce deuxième type est réservé pour les puissances en dessus de 250 kVA. Le distributeur permet de fournir une alimentation appelée 2 ème catégorie, entre 5 et 33 kV.

Alors, le choix de livraison est fait selon le tarif et la puissance.

Plan du site